Secteur Marseille

Imprimer E-mail

Secteur Marseille

Le canal du secteur Marseille

 

Agrandir la carte
Le canal de Marseille tient une place à part au sein des canaux de la Basse Durance, puisqu’il véhicule des eaux destinées essentiellement à satisfaire des besoins urbains et industriels.

La décision de sa construction fait suite à l’épidémie de choléra qui frappe tout l’hexagone entre 1832 et 1835, et à la très grave sècheresse de 1834 (rationnement du prélèvement sur l’Huveaune à 1 litre par jour et par habitant). La loi du 4 juillet 1838 autorise une dérivation des eaux de la Durance vers Marseille. Les travaux, lancés en 1839, dureront jusqu’en 1854. Deux décrets impériaux (25 mai 1864 et 19 juin 1867) autorisant des dérivations supplémentaires dans la Durance, porteront la dotation globale du canal à 9 m3/s.

Par la loi du 11 juillet 1907 réglementant les eaux de la basse Durance et portant création de la CED, il est précisé à l’article 4 que « dans l’intérêt de la santé publique, le volume d’eau introduit dans le Canal de Marseille ne pourra, en aucun cas, être inférieur à 5,5 m3/s ».

Avec la loi d’aménagement de la Durance du 5 janvier 1955, et notamment la création d’une réserve agricole au sein de la réserve du barrage de Serre-Ponçon, les dotations des canaux de la Basse Durance sont actualisées, faisant l’objet de conventions avec EDF.
Celle entre la ville de Marseille et EDF, du 2 juillet 1962 et son avenant du 3 juillet 1964, porte la dotation à :

15,118 m3/s pour la période allant d’avril à septembre,
12,45 m3/s pour les mois d’octobre et mars
10,45 m3/s le reste de l’année.

Ces dotations sont celles en vigueur encore aujourd’hui.

A partir de 1964, la prise d’eau initiale du Canal de Marseille sur la Durance située au niveau du pont de Pertuis est reportée sur le canal EDF, après St Estève-Janson.

 

CED Secteur Comtat

CED Secteur Durance

CED Secteur Crau-Alpilles

CED Secteur Marseille